Ga verder naar de inhoud

Pour prodiguer de bons conseils, rien de tel que des années d’expérience ! Mais ne sous-estimons pas l’énergie et la motivation des nouvelles recrues. Nous nous sommes entretenus avec plusieurs d’entre elles afin de savoir comment elles sont arrivées dans l’entreprise et ce qui les motive.

Nico Algoet (Belisol Alost), de placeur à conseiller

Belisol est une entreprise qui offre des opportunités ; Nico en est la preuve vivante. Il a commencé sa carrière en tant que placeur chez Belisol Asse il y a des années. Cependant, à la suite d’une hernie discale, Nico n’était plus en mesure d’exercer son job. Heureusement, ce revers de fortune n’a pas signé la fin de sa carrière chez Belisol : Nico a eu la possibilité de travailler en tant que mesureur technique et, plus tard, en tant que chef de chantier. Un rôle qu’il a rempli brillamment et avec énormément de dévouement. Il a pu mettre à profit de manière constructive les connaissances qu’il avait acquises au fil des années en tant que placeur de châssis et portes, pour gérer une équipe ou organiser un chantier. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Désireux de relever un nouveau défi, Nico a proposé quelques années plus tard de devenir conseiller dans le show-room du Belisol d’Alost. Et quelle réussite ! Cela fait quatre mois à présent qu’il occupe cette nouvelle fonction dans laquelle il se plaît énormément. Il se dit par ailleurs reconnaissant de la confiance qui lui a été accordée.

Stefaan Germonpré (Belisol Asse) a pu compter sur le soutien de ses chouettes collègues

Après avoir travaillé des années en tant que courtier d’assurances, Stefaan avait envie de changement. Une opportunité s’est présentée à lui et c’est ainsi qu’il s’est retrouvé chez Belisol, où l’enthousiasme contagieux du fondateur Eugène Alen l’a convaincu de faire le grand saut. Et il ne l’a pas encore regretté une seule seconde. Cela n’a toutefois pas toujours été facile. « Même un vendeur expérimenté peut avoir un passage à vide et avoir besoin d’un coup de pouce. » Et ce coup de pouce, il l’a reçu de ses nouveaux collègues de l’équipe de Belisol Asse/Alost/Sint-Pieters-Leeuw, et plus particulièrement de son collègue Luc Seys. « On pourrait croire que nous sommes en concurrence, car nous travaillons dans la même région, mais je ne l’ai jamais ressenti comme tel. Luc est un vendeur hors pair ; lorsqu’une personne comme lui vous offre un soutien moral, cela fait énormément de bien. Chez Belisol, l’esprit d’équipe est extrêmement présent. »

Grégoire Snyers (Belisol Uccle) est arrivé chez Belisol juste après avoir quitté les bancs de l’école

Grégoire nous confie que Belisol est the place to be pour les assoiffés de connaissances. Il est diplômé en commerce international et travaille depuis deux ans en tant que conseiller chez Belisol Uccle. Grâce à son diplôme, son parfait trilinguisme et son expérience dans les travaux de rénovation en tant qu’étudiant, il possède déjà un très beau bagage pour exceller dans la fonction de conseiller. Pour être un bon vendeur, il est intimement convaincu que l’empathie et les connaissances techniques constituent deux critères essentiels. « L’empathie, vous l’avez ou vous ne l’avez pas. Je pense être une personne empathique, j’ai cette capacité de comprendre le client intuitivement et de lui inspirer confiance. » Grégoire souhaite désormais renforcer ce côté empathique en acquérant des connaissances techniques. « La connaissance technique du produit constitue, selon moi, un point essentiel chez un bon vendeur. De plus, j’en ai besoin pour nourrir ma soif d’apprendre. Je suis avide de connaissances, et Belisol parvient à me rassasier. »

Geert Menten (Belisol Hasselt) a amorcé un tournant drastique dans sa carrière

Geert est parfaitement bien placé pour savoir ce que signifie un changement de carrière. Il a travaillé pendant 20 ans dans une imprimerie. « J’ai vécu 20 superbes années aux côtés de personnes formidables. Puis l’ambiance s’est dégradée, c’est alors que je me suis dit qu’il était temps de me réorienter. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Lorsque Geert a sollicité l’avis de ses proches et de sa famille, tous lui ont conseillé à l’unanimité de s’orienter dans une fonction commerciale. Après avoir contacté un ancien collègue qui, entre-temps, avait été engagé chez Belisol, Geert s’est décidé à franchir le cap : depuis janvier 2022, Geert travaille chez Belisol au poste de conseiller. « Ce fut une décision assez stressante, car je n’avais aucune expérience dans la vente ni aucun bagage technique. La seule chose que je connaissais à l’époque, c’était la marque Belisol et sa position en tête de peloton. » Muni de son enthousiasme déconcertant, d’un encadrement approprié et d’une formation technique, Geert a pris un plutôt bon départ et peut s’assurer d’un avenir radieux chez Belisol.

Qu’ils soient expérimentés dans le secteur ou dans la vente, ou qu’ils n’aient aucune expérience, ces conseillers ont saisi leur chance de travailler chez Belisol, en faisant preuve d’une grande détermination. Ce dévouement fait d’eux des membres à part entière de la famille Belisol. Bonne continuation à tous !

Travailler chez Belisol vous semble quelque chose ?

Vendeur (vendeuse) de châssis et portes dans la région de Bruxelles

Show-room Belisol Bruxelles
Pour Belisol Bruxelles, nous recherchons un vendeur ambitieux (ou une vendeuse ambitieuse), indépendant(e) et désireux(se) d’engranger des…

Délégué(e) commercial(e) Herve et Liège

Show-room Belisol Liège

Pour nos show-rooms de Belisol Liège et Herve, nous sommes à la recherche d'un(e) délégué(e) commercial(e)

Coordinateur planning pour (FR / NL) Overijse

Show-room Belisol Bruxelles

Afin de soutenir notre développement, nous recherchons un(e) Coordinateur planning pour Overijse (FR / NL)